cette ferme-manoir transformée en cocon douillet !
23
Sep

cette ferme-manoir transformée en cocon douillet !

Cette bâtisse construite entre le XVIIe et le XVIIIesiècle aurait pu rester en ruine et sombrer dans l’oubli. C’était mal connaître Christian et Caroline, un couple de passionnés tombé amoureux de la ferme-manoir. Voici les étapes de cette transformation hors-norme !

Avant/Après : une ferme-manoir métamorphosée en cocon douillet

Située dans les Côtes d’Armor, entre la Côte des Bruyères et la Côte de Granit Rose, cette magnifique ferme-manoir a un charme certain. Christian et Caroline ont décidé de quitter leur vie parisienne trépidante pour la tranquillité de la campagne bretonne. Ils tombent amoureux d’un petit manoir du XVIIe et XVIIIe siècle composé d‘une ferme. Faute d’entretien, les ardoises de la toiture avaient pris l’eau qui ruisselle sur la charpente, les planchers et la maçonnerie. Pour rendre cette bâtisse habitable, ils s’arment de patience et travaillent d’arrache pied pendant quatre ans. Ils recréent et refont à neuf planchers et charpentes pour réhabiliter le lieu.

Avant/Après : une ferme-manoir où présent et passé se conjuguent à la perfection

La ferme-manoir a été construite en 1787. Envahie par la végétation et particulièrement humide, elle avait besoin d‘une rénovation complète ! Les maçonneries ont été consolidées et rejointoyées à la chaux hydraulique naturelle par l’entreprise Bernard Clec’h. Ses propriétaires se sont battus pour que la bâtisse rentre dans l’Inventaire des Monuments historiques et c’est chose faite depuis 2004. Le terrain doit être aussi drainé pour empêcher que l’eau ne stagne et fragilise les fondations. L’isolation ainsi que le système de chauffage sont refaits à neuf : un chauffage par le sol est ainsi installé sur une dalle isolante. Tout comme le plancher d’origine qui a été totalement modernisé. Ce qui n’était autrefois qu’un logis pour les fermiers chargés d’exploiter le domaine est devenu aujourd’hui un bar branché. L’hiver, la cheminée réchauffe les pièces et l’été les murs épais conservent la fraîcheur. La décoration est un savant mélange entre objets chinés et éléments plus contemporains, à l’image de cette bâtisse historique.

Une ferme-manoir devenue une adresse ultra branchée

Si le couple de passionnés a accepté de sauver cette bâtisse de la ruine, c’est qu’ils avaient une idée bien précise dans la tête. Leur projet ? Avoir leur propre maison d’hôtes ! Le rêve est devenu réalité car aujourd’hui le Manoir de l’Isle est l’une des maisons d’hôtes les plus prisées de la région. Comprenant cinq chambres et un gîte, les clients peuvent profiter de la quiétude du splendide jardin. Avis aux gourmets ! Depuis 2019, l’expérience est complétée par une table d’hôte gastronomique. Au menu : produits de saison, locaux et bio. La cuisine ouverte permet de voir le chef à l’oeuvre. Attention, les places sont limitées : seules 14 personnes peuvent se retrouver autour de la table lors d’un repas. Une option végétarienne est même possible !



Di Art

source